DES EXPERTS
            À VOTRE SERVICE

DES EXPERTS
            À VOTRE SERVICE

Comment aménager la chambre de bébé et préserver la qualité de l'air?

Publié le : 14 mars 2019

Comment aménager la chambre de bébé et préserver la qualité de l’air ?

 

La famille va bientôt s’agrandir, on adapte la maison à cet heureux évènement ! Dans la future chambre de bébé, on transforme les murs, les sols, la décoration… Attention car ce beau lieu de vie peut regorger de composés nocifs dans l’air et affecter la santé de votre jeune enfant…

 

Les principaux polluants et leurs risques

Nombreux sont les polluants que l’on retrouve dans nos espaces intérieurs. Leurs sources d’émissions sont les matériaux de construction, de décoration et d’ameublement, ainsi que nos activités (bricolage, ménage, cuisson, chauffage, tabagisme…). Dans le cas de l’aménagement d’une chambre, la vigilance sera portée en particulier sur :

  • les composés organiques volatils (ou « COV »), famille de polluants provenant des papiers peints, peintures, revêtements de sol, colles, solvants, produits d’entretien…

  • le formaldéhyde, qui est un COV, issu des mousses isolantes, mobilier en bois aggloméré, parquet, peintures, moquettes, tapis, laques, colles, vernis…

Les effets des COV sont très variables selon la nature du polluant considéré : ils vont d’une certaine gêne olfactive à des effets mutagènes et cancérigènes (benzène, benzo(a)pyrène, perchloroéthylène) en passant par des irritations diverses et une diminution de la capacité respiratoire. Le formaldéhyde est particulièrement irritant pour les yeux, le nez et la gorge. Depuis 2004, il est considéré par l’OMS comme cancérogène pour les zones du nasopharynx et des fosses nasales.

Votre bébé a un système respiratoire encore immature et respire plus vite que vous : il inhale proportionnellement plus de substances. Tout son organisme est en plein développement (système immunitaire, nerveux, cérébral…) et ne lui permet pas de se défendre efficacement. Les substances de l’air passent dans ses poumons et peuvent donc occasionner plus facilement des problèmes de santé. Il est alors impératif de réfléchir à l’aménagement de sa chambre pour garantir une qualité de l’air optimale, et ainsi limiter voire éviter l’exposition de votre bébé aux polluants du petit cocon dans lequel il va passer beaucoup de temps…

 

 

Les bons gestes

Lors de l’aménagement de la chambre, le choix des matériaux de décoration et d’ameublement est primordial. Une fois la chambre prête, de nombreux gestes simples, et beaucoup de bon sens, vous permettront de préserver la qualité de l’air de la chambre de votre enfant.

Revêtements de sol

  • Privilégiez les revêtements non collés et faciles à nettoyer à l’aide d’un aspirateur et d’une serpillère : carrelage, bois (non contreplaqué ou laminé) ou PVC (sans phtalates)
  • Evitez les tapis, moquettes, cocos… ainsi que les fibres synthétiques (dérivés du pétrole)

Revêtements muraux

  • Optez pour des peintures à teneur faible ou nulle en COV

  • Evitez les papiers peints ordinaires ou vinyliques, qui contiennent des phtalates

  • Choisissez des colles naturelles sans solvants

 

Meubles

  • Evitez les meubles en bois aggloméré et contreplaqués, sinon choisissez les en classe E1, moins émetteurs de formaldéhyde
  • Evitez aussi les matelas en mousse synthétique et préférez les matières écologiques, naturelles et non traitées, qui émettront moins de COV (coton bio, latex naturel, bambou, fibre de coco)
  • Choisissez des meubles à surface lisse pour éviter l’accumulation de substances nocives et de poussières

  • Achetez votre mobilier et literie au moins 2 ou 3 mois avant la naissance, déballez-le et laissez-le dégazer tranquillement dans un endroit aéré

  • Les meubles en bois massif ou d’occasion (après vérification de la solidité et de l’état) peuvent être un bon compromis

Entretien de la chambre

  • Aérez 10 minutes par jour

  • N’obstruez pas les bouches d’aération

  • Passez l’aspirateur régulièrement et nettoyez les éléments qui prennent la poussière (rideaux, coussins, tapis, peluches…)

  • Evitez les produits d’entretien agressifs et respectez les doses

  • N’utilisez pas de bougies parfumées ou de sprays

  • Ne diffusez pas d’huiles essentielles

  • Lavez les textiles, peluches et jouets avant de les mettre à disposition

  • Ne laissez pas les animaux occuper la pièce

  • Ne fumez pas dans cette chambre

 

Réalisez idéalement tous vos travaux plus de 2 mois avant la naissance de bébé, et aérez intensément pendant et après le chantier.

Afin d’éviter l’exposition aux produits chimiques durant la grossesse, la réalisation des travaux de bricolage et de ménage sont l’affaire du futur papa…

 

 

Pour en savoir plus